Contrôlé positif lors des JO

Il n'était pas un enfant de choeur

BRUXELLES L'Italien Davide Rebellin, contrôlé positif à la CERA (3e génération d'EPO) lors des JO de Pékin en août dernier, a demandé officiellement une contre-expertise, rapporte le site du quotidien sportif italien, la Gazzetta dello Sport jeudi.

Le procureur antidopage du Comité olympique italien a pris note de la demande du vainqueur de la Flèche Wallonne et a ajourné dès lors l'entrevue à laquelle il avait convoqué Rebellin le 4 mai prochain. Une nouvelle date sera communiquée après l'analyse de l'échantillon B qui sera effectuée le 28 mai au laboratoire antidopage français de Chatenay Malabry.

© La Dernière Heure 2009