Cyclisme

L’Allemand sera un des leaders de la formation belge la saison prochaine

Recrue phare de la formation Lotto-Soudal pour 2020 (il a signé un contrat de deux ans), John Degenkolb donne actuellement ses derniers coups de pédale sous le maillot de Trek-Segafredo lors du Tour de Guangxi. La fin d’une aventure longue de trois saisons pour l’Allemand.

"Je n’ai sans doute pas livré la meilleure saison de ma carrière cette année, a-t-il confié au site Cyclingnews en marge de l’épreuve chinoise. Elle a été faite de pas mal de hauts et de bas (NdlR : une seule victoire avec la 4e étape du Tour de la Provence). Mais je garderai un souvenir positif de mon passage chez Trek. Le point d’orgue de cette période restera assurément ma victoire d’étape sur l’étape du Tour se concluant à Roubaix en 2018."

L’ancien vainqueur de Paris-Roubaix et de Milan-Sanremo (doublé en 2015) s’est également confié sur sa future intégration dans une équipe au sein de laquelle il sera amené à cohabiter avec Caleb Ewan (2e à Sanremo en 2018) et Philippe Gilbert (vainqueur dans l’Enfer du Nord cette année).

"Je suis vraiment impatient de débuter sous mes nouvelles couleurs car un challenge très excitant se profile. J’ai pris ma décision dans la perspective des classiques où j’aurai une bonne équipe autour de moi avec un noyau très bien balancé. Avec la présence d’un sprinter de l’envergure de Caleb Ewan, je n’aurai pas trop de pression pour les sprints massifs. Et avec Philippe (Gilbert), nous partagerons certaines responsabilités sur le terrain des courses d’un jour. Nous n’avons pas encore parlé avec l’équipe en détails des objectifs pour 2020 mais Paris-Roubaix sera très probablement un rendez-vous important pour moi. Il s’agit de ma course préférée. Une fois que vous l’avez gagnée, votre passion pour cette épreuve ne fait que grandir."