L'application Strava, connue de tous les amateurs de cyclisme, a livré son verdict: depuis ce samedi, Vincenzo Nibali détient le "KOM" (abréviation de "King of Mountain", qui consiste en un record de vitesse sur un tronçon bien défini) dans la descente du Muro di Sormano.

En d'autres termes: depuis que l'application existe, aucun cycliste qui l'utilise n'est allé plus vite que le Requin de Messine pour dévaler cette descente sinueuse. Sur les vidéos de la chute d' Evenepoel, on voit d'ailleurs que c'est Nibali qui emmène le groupe de tête. Son équipier italien Giulio Ciccone, lui aussi excellent descendeur, était également dans le groupe de tête à ce moment de la course et il s'est offert le deuxième meilleur temps de l'histoire sur ces 5,6 kilomètres.

Voilà qui explique sans doute pourquoi le Brabançon avait quelques longueurs de retard au moment de sa chute, l'obligeant à prendre des risques dans une descente qu'il n'avait reconnue que deux fois, les jours qui précédaient la course. Alors que Nibali, lui, la connaît sur le bout des doigts pour avoir déjà remporté le Tour de Lombardie à deux reprises.

Les données du coureur de 35 ans affichent une pointe de vitesse à 85 km/h dans la première ligne droite de la descente. Avant, forcément, de ralentir un peu dans les parties plus sinueuses. Evenepoel, lui, devait flirter avec les 75km/h à l'entrée du virage qu'il a mal négocié. Au bas de la descente, Nibali affichait une moyenne de 61,3 km/h sur le tronçon de 5,6 kilomètres.

Espérons maintenant que personne ne sera assez inconscient pour tenter de battre ce record. Les "KOM" les plus convoités de Strava sont ceux des ascensions les plus connues du cyclisme mondial, de la côte de la Redoute au Mont Ventoux.



© Strava