Le Français doit observer un arrêt de deux mois après la grave chute dont il a été victime dimanche dans Liège-Bastogne-Liège, a annoncé lundi Quick Step

BRUXELLES Sylvain Chavanel, qui souffre d'une fracture à la base du crâne selon le communiqué médical de son équipe, risque fort de devoir ainsi faire une croix sur le Tour de France (3 au 25 juillet).

Il a heurté une voiture d'une autre équipe qui a freiné brusquement à l'approche de l'arrivée de la Doyenne des classiques. Il a été gardé en observation dimanche soir à Liège suite à une commotion cérébrale et a passé lundi des examens complémentaires.
"Cette fracture ne compromet pas les capacités sensorielles ou de motricité", a ajouté Quick Step.

Par précaution, le Français, qui a été également touché au visage (fracture dentaire) doit rester encore mardi en observation avant d'être transféré mardi à l'hôpital de Châtellerault (centre) où il subira d'autres soins.
Sylvain Chavanel n'a pas perdu connaissance, ni après sa chute ni lors de son séjour à l'hôpital, selon les explications fournies par sa formation qui a annoncé: "Il ne pourra pas s'entraîner sur route avant 8 semaines."

"Cette chute est le dernier coup dur d'une période de malchance pour moi, a déclaré le coureur. Je suis frustré mais j'ai en même temps le sentiment d'avoir eu de la chance. Les conséquences auraient pu être bien pires. Maintenant, j'ai à me concentrer sur mon rétablissement, sans me presser."

© La Dernière Heure 2010