Il a été contrôlé positif à plusieurs reprises

BERLIN La carrière de l'Allemand Stefan Schumacher, qui a subi des contrôles antidopage positifs à l'EPO Cera lors du dernier Tour de France puis pendant les JO de Pékin, est finie, a estimé dimanche le président de la Fédération allemande de cyclisme (BDR).

"Je crois qu'il ne fera plus jamais de cyclisme. Son cas a des conséquences auto-destructrices", a déclaré Rudolf Scharping dimanche, en marge du Grand Prix de Francfort. "Il va y avoir une plainte contre lui, nous examinons la question d'éventuels dommages-intérêts, et au final, il y a aura son exclusion de la fédération", a-t-il ajouté.

Schumacher, 27 ans, est l'un des six sportifs dont le Comité international olympique (CIO) a annoncé mardi qu'ils avaient été contrôlés positifs à l'EPO Cera à Pékin.

Déjà contrôlé positif deux fois lors du Tour de France 2008, dont il avait gagné deux étapes, Schumacher a été suspendu en février pour deux ans de toutes les compétitions. Cette sanction prononcée par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a été étendue par l'Union cycliste internationale (UCI) aux autres pays.

L'Allemand nie toutefois s'être dopé et a saisi le 1er avril le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

© La Dernière Heure 2009