En conséquence, le TAS a disqualifié Iban Mayo du Tour de France 2007 et lui a infligé une suspension de 2 ans à partir du 31 juillet 2007/p>

GENEVE Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé mardi avoir infligé deux ans de suspension au cycliste espagnol Iban Mayo, contrôlé positif à l'EPO, et prononcé sa disqualification du Tour de France 2007.

"Le TAS a admis l'appel de l'Union Cycliste Internationale (UCI) dans le cadre de l'affaire qui l'opposait à la Fédération Espagnole de cyclisme (RFEC) et à Iban Mayo. En conséquence, le TAS a disqualifié Iban Mayo du Tour de France 2007 et lui a infligé une suspension de 2 ans à partir du 31 juillet 2007", indique le TAS dans un communiqué.

L'analyse de l'échantillon A de Mayo, contrôlé durant le Tour 2007, avait révélé la présence d'EPO. En raison de la fermeture annuelle du laboratoire de Châtenay-Malabry, l'échantillon B avait été envoyé à Gand pour la contre-expertise qui s'y était avérée "illisible".

Compétente en matière disciplinaire, la RFEC avait alors considéré ce verdict comme "négatif", classé l'affaire et blanchi Mayo.

Mais l'UCI, pour qui le résultat de Gand ne constituait en aucun cas une conclusion à l'affaire, avait demandé au laboratoire français de procéder à une seconde contre-expertise sur un reliquat d'urine qui avait confirmé la positivité du A. La RFEC avait alors fait savoir qu'elle ne rejugerait pas son coureur.

En décembre, l'UCI avait fait appel de la non-décision espagnole auprès du TAS.

© La Dernière Heure 2008