Le coureur cycliste italien Riccardo Ricco a été suspendu vendredi par le comité olympique italien (Coni) pour dopage et tentative de dopage

ROME La suspension du Coni dépasse le cadre national et vaut pour l'étranger, ce qui interdit à Ricco de prendre part à toute compétition.

Ricco, 27 ans, était déjà sous le coup d'une suspension prononcée mercredi par la fédération italienne de cyclisme, pour raison de santé, quatre mois après une hospitalisation en urgence pour un blocage rénal.

Selon le médecin qui lui a sauvé la vie le 6 février dernier à l'hôpital de Pavullo (nord), Ricco a avoué s'être injecté une autotransfusion avec du sang qu'il conservait dans son réfrigérateur. Le coureur est ensuite revenu sur cet aveu.

Une enquête a été ouverte par le procureur antidopage Ettore Torri.
L'Italien, déjà suspendu vingt mois pour dopage en 2008, risque une suspension à vie et de trois mois à trois ans de prison.

Celui qu'on avait surnommé "Cobra" avait trouvé refuge dernièrement dans la très modeste formation Meridiana-Kamen, une équipe de troisième division (Continental) sous licence croate basée en Italie.

© La Dernière Heure 2011