Sur Twitter entre autres, les réactions de cyclistes, directeurs sportifs et autres suiveurs ne se sont pas fait attendre. Pour certains, Dylan Groenewegen doit être banni des courses pour cette saison.

Un des premiers à réagir, Patrick Lefevere, le manager général de Deceuninck-Quick, n'a pas été tendre envers Dylan Groenewegen qui a provoqué la grave chute de son coureur Fabio Jakobsen. "Ils doivent mettre ce garçon de Jumbo-Visma dans une cellule", a-t-il écrit sur Twitter.

"Je vais aller au tribunal. De tels actes n'ont pas leur place dans le cyclisme. C'est un acte criminel monsieur Groenewegen", a-t-il ajouté.


Remco Evenepoel, l'équipier de Jakobsen et également présent au Tour de Pologne, a aussi exprimé sa colère sur Twitter. "Ils doivent le suspendre à vie. Honte à toi."

Son équipier Florian Sénéchal a publié une photo de ses gants en sang sur Twitter. "J'étais le premier à aider Fabio après sa chute. Pour maintenir sa tête. Si vous regardez cette photo, vous vous rendez compte de la gravité de l'impact. Sois fort mon ami."

Les tweets d'Evenepoel et Sénéchal ont été entretemps supprimés.

Sven Nys, double champion du monde de cyclo-cross et maintenant consultant chez Sporza, a aussi déploré une "manoeuvre mal gérée" et apporté son soutien aux coureurs blessés, demandant "rapidement des nouvelles".


En France, le journaliste du Monde Alexandre Pedro ne s'est pas montré tendre, rejoignant les propos d'Evenepoel :"Ce que vient de faire Gronewegen est inqualifiable. Il ne doit plus mettre un dossard de la saison".


Czeslaw Lang, l'organisateur du Tour de Pologne, s'est également exprimé à la télévision polonaise TVP Sport. "On n'agit pas de cette manière, je viens de rencontrer les juges, il sera sûrement disqualifié et on verra si on en finira là. C'était une lutte injuste et l'un des coureurs a énormément souffert, deux autres et puis un juge ont également souffert. Les autres coureurs sont à peu près ok"

Jasper Philipsen a également été impliqué dans la chute mais s'en sorti avec quelques éraflures et un maillot déchiré.


Marc Sarreau, le Français de Groupama-FDJ, a été transporté à l'hôpital. "Marc est conscient et est en route vers l'hôpital où il va passer des examens", a communiqué la formation française.


Damien Touzé (Cofidis) a également été emmené à l'hôpital pour passer des examens, a assuré Cofidis.

Jumbo-Visma, l'équipe de Dylan Groenewegen, s'est aussi exprimée dans la soirée, s'excusant pour son coureur : "Nous vous présentons nos sincères excuses et nous discuterons en interne de ce qui s'est passé avant de faire toute autre déclaration". "Nos pensées vont à Fabio Jakobsen et aux autres personnes impliquées dans le terrible accident du Tour de Pologne d'aujourd'hui. Des accidents comme celui-ci ne devraient pas se produire", a également écrit la formation néerlandaise sur Twitter.


Vers 20 heures, l'organisation du Tour de Pologne a finalement désigné Fabio Jakobsen vainqueur, après avoir disqualifié Dylan Groenewegen.

L'Union Cycliste Internationale, quant à elle, a envoyé un communiqué officiel annonçant que la Commission de discipline avait été saisie pour imposer une sanction au coureur néerlandais.