Eddy Merckx et Tadej Pogacar se sont rencontrés, ce lundi, au siège de la marque de chaussures DMT, du côté de Vérone. 

Un joli coup marketing pour cette marque, 48 heures après le succès du Slovène au Tour de Lombardie. Et comme si les trophées ne suffisaient pas, le leader de la formation UAE a également reçu bien des éloges du plus grand champion de l'histoire de son sport. "J'ai souvent entendu d'un jeune coureur qu'il était 'le nouveau Merckx' mais les conditions n'étaient pas toujours remplies. Cette fois, avec Tadej, je pense qu'on l'a trouvé..."

Un superbe compliment alors que le roi Eddy est plutôt prudent en termes de comparaisons, d'habitude. Certains y verront peut-être un tacle déguisé à Remco Evenepoel, lui aussi comparé au cannibale. "Tadej est un coureur complet. S'il reste celui que l'on a vu jusqu'à présent, il remportera bien d'autres Tours de France et, évidemment, aussi le Giro" a prédit notre compatriote.

Pogacar a accueilli ces compliments avec modestie: "Beaucoup m'ont dit que j'étais le nouveau Merckx mais c'est tout simplement impossible de gagner tout ce qu'il a gagné. Milan-Sanremo, par exemple, est une course très difficile à gagner. Alors, le faire sept fois comme lui, c'est impossible."