Un peu moins d'une semaine après Paris-Roubaix, ce samedi, le Tour de Lombardie cloturera la saison des Monuments. Côté belge, il faudra surtout tenir à l'oeil Remco Evenepoel, en grande forme après son numéro de lundi sur la Coppa Bernocchi.

À quatre jours de la classique des feuilles mortes, Eddy Merckx a accordé un entretien exceptionnel à nos confrères de la Gazzetta dello Sport. Pour le Cannibale, c'est le double vainqueur du Tour de France, Tadej Pogacar qui sera le grand favori pour remporter la victoire ce samedi : "Je tiendrais également Vincenzo Nibali à l'oeil, malgré ses 36 ans."

Le Requin revient bien en forme comme l'atteste sa récente victoire sur le Tour de Sicile. Mais notre Eddy national n'oublie pas non plus Remco Evenepoel dans ses pronostics : "Selon moi, Evenepoel voudra marquer un grand coup en Lombardie et je pense que cela pourrait bien être son jour ce samedi", a expliqué le Cannibale qui s'était montré très critique envers le jeune loup et la tactique belge en prélude du Mondial de Louvain.

Un championnat du monde qui n'a pas souri aux Belges, ce qui a permis à Merckx d'en remettre une couche dans la Gazzetta dello Sport : "La Belgique a perdu en raison d'une tactique infâme en faisant attaquer Evenepoel de loin sans raison. L'équipe a déçu et personne n'était là au moment décisif. Un flop total."

"Van Aert ne s'est pas encore remis de cette désillusion, cela s'est vu à Roubaix. Personne n'est Superman", a poursuivi Merckx qui a félicité le vainqueur Sonny Colbrelli de son succès dans les colonnes du journal italien.

On espère donc que Remco Evenepoel s'est lui bien remis de ce rendez-vous manqué à Louvain pour aller chercher le premier monument de sa jeune carrière.