Emiel Planckaert défend les couleurs de Sport Vlaanderen-Baloise.

Le sprinter belge de 23 ans reste toutefois sur deux saisons creuses. En 2018, il a connu des troubles du rythme cardiaque. Et en mais 2019, il a chuté à l'entraînement dans les Ardennes à cause d'une voiture. Sans gravité à première vue, à l'exception d'une forte douleur... au testicule. Le lendemain, à l'hôpital de Courtrai, des médecins lui ont diagnostiqué une déchirure d'un testicule après une échographie. "Ils m'ont dit que mon testicule était plein de sang. J'ai été opéré le lendemain et ils m'ont confié que le testicule était en fait déchiré en deux. Ils n'avaient jamais rien vu de tel. J'en ai souffert longtemps", explique le principal intéressé à "Krant van West-Vlaanderen".

Aujourd'hui, Emiel Planckaert aime raconter qu'il revient de loin et qu'il n'attend pas grand-chose de son début de saison au vu de son manque de rythme...