Fermée à la circulation et plus que certainement bondée, la cité universitaire aura des allures de labyrinthe ce week-end. Le train, le vélo ou la voitures, différents moyens sont possibles pour rejoindre les Mondiaux de cyclisme, mais quelle est la meilleure solution ? A quels endroits faut-il se rendre pour être aux premières loges ? La DH Les Sports + répond à toutes vos questions.

Comment ?

En train

C’est de toute évidence l’option la plus facile et conseillée. A moins de 15 minutes à pied de la ligne d’arrivée, la gare est idéalement placée et votre train vous emmènera directement au cœur des Mondiaux. Les lignes directes vers Louvain sont accessibles depuis les gares de Bruxelles Nord et Luxembourg, Ottignies et Liège. Pour assurer un service optimal, la SNCB prévoit des dizaines de trains supplémentaires. Prévoyez le coup et achetez vos tickets à l’avance, cela vous évitera la file au guichet. En ce qui concerne les retours, la SNCB a également prévu des trains plus tard qu’en temps normal. Le dernier départ pour Ottignies est à 23h13, à 23h26 pour Liège et à 23h59 pour Bruxelles.

En voiture

La circulation dans le centre-ville est impossible. Le parking en ville est interdit. On vous conseille de suivre la signalisation sur place au lieu de votre GPS. Il est aussi possible de vous rendre dans un village voisin où certains parkings sont prévus. Pour ne pas être dépassé par les événements, leur place n’a pas été divulguée en ligne, mais ils sont indiqués une fois là-bas.

L’organisation a aussi mis en place des park-and-bike parkings. Chargez votre vélo dans la voiture et rejoignez le Delhaize de Kessel-Lo, la Blokkenstraat à Bertem ou le Delhaize de Holsbeel. De là, enfourchez votre bécane pour rejoindre Louvain (infos vélo ci-dessous).

Pour ceux qui sont plus proches

Il est aussi possible de se rendre en bus ou à vélo si vous n’êtes pas loin. Le trafic des bus n’a pas lieu en centre-ville. En fonction des lignes, il s’arrête juste à l’extérieur du ring (qui n’est jamais à plus d’1km du cœur de Louvain), à la gare, au stade de l’OHL ou au Gatshuisberg.

Si vous voulez faire comme les coureurs et atteindre Louvain en selle, la ville conseille de vous garer en dehors du ring et de faire la fin du trajet à pied. Des parkings à vélos supplémentaires sont prévus à la gare et à la Tervuursesteenweg.

Où ?

Sur le circuit local

Il fait presque totalement son chemin dans l’enceinte de la ville, où 4 côtes sont répertoriées. Le Sint-Antoniusberg étant la seule à être fermée aux spectateurs, se placer dans le Keizersberg, la Decouxlaan ou le Wijnpers vous installera aux premières loges pour voir la course.

Deux fan zones sont prévues en centre-ville. Une sur la Ladeuzeplein, où aura lieu le podium. Il y aura évidemment de quoi boire et manger. L’autre sur la ligne d’arrivée, dans la Ruelenvest. A ces deux endroits, un grand-écran est prévu pour ne rien manquer de la course.

Sur la boucle flandrienne

7 monts brabançons au programme, nul doute qu’il y aura du spectacle. 8 villages des mondiaux sont également regroupés sur ce parcours. Un premier à Loonbeek sur la N235, un à Huldenberg dans les pentes du Smeysberg, un à Ternalen dans la Moskestraat et ses pavés tout neufs, trois à Overijse (Kamp Kwadraat, J. Lipsiusplein et P.I. Taymansstraat), un à Eiser dans la Bekestraat et le dernier à Duisburg sur la place de l’église. Dans chaque village, un grand écran, de quoi vous rassasier et diverses activités sportives sont prévues tout au long de la journée.

Le chemin de fer ne dessert pas Overijse mais les gares de La Hulpe, Basse-Wavre et Pécrot se trouvent à deux pas. De là, le bus ou le vélo vous amènera au circuit en quelques minutes. Pour les automobilistes, le trafic routier sera, là aussi, fortement perturbé. On vous conseille de vous garer dans un village voisin.

Qu’en est-il des règles covid ?

Le port du masque est demandé dans les endroits en extérieur où les distances de sécurité ne peuvent être respectées. Un Covid Safe Ticket est uniquement demandé dans les zones VIP.