Le triple vainqueur du Tour de France pourrait filer à l'anglaise et aurait même contacté la BMC. La faute à une mauvaise ambiance chez Sky…

Depuis l'automne 2016 et les révélations de hackers russes (Fancy Bears) au sujet des victoires de Bradley Wiggins et Christopher Froome sur le Tour de France, l'ambiance semble ne plus être au beau fixe chez Sky. D'autant plus que le manager de l'équipe, Dave Brailsford, n'a pas toujours semblé transparent dans sa communication depuis lors. En terminant seulement à la 8e place du contre-la-montre de ce mercredi au Dauphiné Libéré, Chris Froome n'a pas rassuré sur son état de forme à moins d'un mois du Tour de France et prive un peu plus son équipe de sérénité.

Pis, outre la déconvenue sportive (qui pourrait encore s'expliquer par le fait qu'à 32 ans, le Britannique programme plus que jamais son pic de forme pour le mois de juillet, et pas avant), Dave Brailsford se serait fait mettre à la porte du vélodrome de Manchester par les responsables des lieux, d'après le Guardian. Alors qu'il s'agit du siège historique de l'équipe Sky...

La seule consolation de Froome en cette journée noire ? C'est son ami Ritchie Porte (BMC) qui a remporté le contre-la-montre. L'Australien est en effet très proche du triple vainqueur de la grande boucle et les deux hommes souhaiteraient même rouler à nouveau pour la même équipe. Chez Sky ? L'option ne semble plus d'actualité au vu du marasme qui entoure les Britaniques ces derniers mois. Selon L'Equipe, Froome himself aurait proposé ses services à BMC.

Les exigences financières de Froome (on parle de 5 millions d'euros par an) seraient un frein aux yeux de Jim Ochowicz, le patron de l'équipe américano-suisse, mais il ne fait pas de doute qu'il y réfléchira à deux fois avant de tourner le dos à un vainqueur potentiel du Tour… surtout quand on sait que Greg Van Avermaet est le seul leader de BMC à donner entière satisfaction ces derniers mois.