Timothy Dupont a remporté la deuxième étape de l'Étoile de Bessèges-Tour du Gard (2.1), jeudi. Au terme des 154 km entre Saint-Geniès et La Calmette, le coureur de Bingoal-Wallonie-Bruxelles s'est imposé au sprint devant le Français Pierre Barbier (Delko) et l'Italien Giacomo Nizzolo (Qhubeka-ASSOS). Le Français Christophe Laporte (Cofidis), vainqueur de la première étape, conserve la tête du général.

Cinq coureurs prenaient le large dès les premiers mètres de course. Parmi eux, deux Belges, Maximilien Picoux (Xeliss-Roubaix Lille Métropole) et Ludovic Robeet (Bingoal-Wallonie-Bruxelles). Deux Français, Tony Hurel (St Michel-Auber93) et Alexandre Delettre (Delko) ainsi que le Tchèque Vojtech Repa (Kern Pharma) les accompagnaient.

Le peloton laissait un peu plus de trois minutes d'avance aux échappés avant d'accélérer progressivement le rythme, sous l'impulsion des Cofidis, l'équipe du leader du général Christophe Laporte.

Après la dernière difficulté du jour, à 45 km de l'arrivée, la Côte de Montagnac, Robeet s'isolait en tête. Repa tentait de le rejoindre, mais le Tubizien de 26 ans, une victoire professionnelle au palmarès, ne le laissait pas rentrer, restant seul devant jusqu'à 10 bornes de l'arrivée.

Une chute survenait dans la dernier kilomètre. Le sprint se déroulait donc en petit comité. Dupont émergeait dans les derniers mètres pour s'imposer devant Barbier et Nizzolo. Le sprinteur décroche à 33 ans la septième victoire de sa carrière et signe le premier succès belge en 2021. Il grimpe à la deuxième place du général, à 2 secondes de Laporte.


Vendredi, la troisième étape se disputera autour de Bessèges (156 km). Cette 51e édition de l'Étoile de Bessèges s'achèvera dimanche par un contre-la-montre de 11 km à Alès. Benoît Cosnefroy a remporté l'édition 2020.