Quel début de carrière chez les pros !

Certes, il n’a pas gagné comme l’avait Frank Vandenbroucke lors de sa première course (VDB avait remporté une étape du Tour Med pour sa première apparition chez les pros), mais Remco Evenepoel a directement confirmé qu’il a un énorme potentiel sur le vélo.

Pour ses premiers tours de roues dans le peloton pro, l’ancien double champion du monde des juniors (route et chrono) a terminé neuvième du classement final du Tour de San Juan, sept secondes derrière Nairo Quintana. Il a remporté le maillot de meilleur jeune et il a marqué les esprits pour son travail pour Julian Alaphilippe ou en terminant troisième de l’étape contre-la-montre (même s’il n’y avait pas les meilleurs spécialistes de la discipline, un chrono ne ment pas !).

"Je suis vraiment content de mes débuts", explique le jeune coureur de Deceuninck-Quick Step. "J’avais démarré sans trop d’attentes, comme je ne suis pas encore dans ma meilleure forme (voilà qui promet !, NdlR). Alors, gagner ce maillot vert de meilleur jeune, obtenir un podium sur une étape et une neuvième place au classement général, c’est vraiment grand ! Je suis fier de ce que j’ai réalisé et de ce que j’ai appris ici. C’est un excellent début de saison et j’espère que je vais continuer cette trajectoire ascendante."

Remco Evenepoel a aussi fait preuve durant ces sept étapes d’un solide mental. Car cela ne devait pas être simple de rester concentré avec toutes les attentes autour de sa jeune personne, mais, en plus, il a dû faire face au contexte particulier de la polémique liée à l’Affaire Keisse.

Voilà qui ne va pas aider à tempérer l'attention médiatique dont il fait l'objet...