Cyclisme Quatrième du Tour de Turquie, le talent belge a le Tour de Romandie dans le viseur.

Certes, ce n’était que le Tour de Turquie. Certes, les grimpeurs vedettes n’étaient pas là, mais c’était malgré tout une manche du World Tour.

Sur laquelle Remco Evenepoel a prouvé son grand talent dans les six étapes de l’épreuve turque. Qu’il a terminée au pied du podium, au classement général. À la quatrième place.

"Je suis très satisfait de ce résultat, commente celui qui n’a que 19 ans. Je me suis montré dans l’étape reine. Qui a été difficile. La montée finale était très pentue. Et, surtout, elle s’est montée dans du mauvais temps, dans le froid. Des gars de l’équipe m’ont dit que cela avait été une des montées les plus dures qu’ils avaient grimpées."

Le phénomène belge continue d’impressionner. Et il veut le faire sur sa prochaine course, le Tour de Romandie, la semaine prochaine.

"Ce sera en compagnie bien plus relevée. Mais je pense que mon niveau va encore s’améliorer d’ici là après cette semaine intensive en Turquie dans les jambes, durant laquelle j’ai aussi pas mal bossé pour l’équipe. Qui m’encourage à garder mon esprit offensif, celui que j’avais chez les juniors. Mais en Romandie, je donnerai tout sur les chronos et je verrai jusqu’où je pourrai m’accrocher dans les ascensions face à des coureurs qui peuvent gagner des Grands Tours."