Le sprinteur a été victime d'une très lourde chute mercredi lors de l'arrivée de la première étape du Tour de Pologne. Poussé par son compatriote Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) à quelques mètres de l'arrivée, Jakobsen a subi une opération de cinq heures au visage dans la nuit de mercredi à jeudi à l'hôpital de Sosnowiec.

Lors d'une conférence de presse, l'hôpital de Sosnowiec a déclaré que le coureur respirait seul, sans assistance et qu'il pouvait bouger les bras et les jambes, comme l'ont relayé les médias polonais. Cependant, suite à la trachéotomie qui lui a été effectuée pour lui permettre de respirer, Jakobsen ne peut pas encore reparler.

Selon les médecins, il pourrait quitter l'hôpital d'ici deux semaines. "S'il a survècu à un tel accident, je pense qu'il pourra également revenir dans le sport.", a déclaré Pawel Gruenpeter, lé directeur adjoint de l'hôpital.