A Majorque, Gert Steegmans a enlevé la dernière étape, animée par Rik Verbrugghe

PALMANOVA Pour les coureurs belges, la journée d'hier s'est transformée en véritable feu d'artifice, à Majorque. Où Gilbert a donc enlevé le classement final du Challenge des Baléares, regroupant les cinq manches, dont la dernière est revenue, au sprint et très facilement, à Gert Steegmans. Le Limbourgeois, qui a défloré pour l'occasion son palmarès 2008, a offert à l'équipe Quick Step-Innergetic son sixième bouquet de la saison, après les quatre victoires (trois étapes et le général) de Boonen au Qatar, où la formation belge avait également enlevé en ouverture le chrono par équipes.

"J'étais souvent bien placé depuis dimanche", remarquait après coup Steegmans, déjà 4e et 3e les deux premiers jours. "Cette fois, notamment grâce au merveilleux travail de mes équipiers, j'ai enfin pu m'imposer au terme d'une étape qui n'était pas si facile que cela avec ses cinq montées."

Dans la plus longue (7 km) de ces côtes, 70 hommes allaient se dégager, avant qu'ils ne rejoignent, dans la finale, les échappés qui avaient animé la majeure partie de l'étape, parmi lesquels, outre Pasamontes, De La Fuente, Goesinnen et Maite, on avait retrouvé un très entreprenant Rik Verbrugghe.



© La Dernière Heure 2008