C’est l’un des plus anciens coureurs wallons du peloton. Souvent blessé au cours de sa carrière, il se voyait continuer encore longtemps. Car Kevyn Ista se disait frais, mentalement, par rapport à l’exigence de son métier. Mais, à 35 ans, le Namurois n’est pas certain de son avenir. Et il ne sait pas encore s’il sera encore coureur en 2021. "Je viens d’appendre que je n’obtiendrai pas de nouveau contrat chez Bingoal-Wallonie Bruxelles pour la saison prochaine", explique celui qui compte deux victoires à son palmarès et qui s’était classé deuxième du Nieuwsblad, en 2009. "Ce n’est pas vraiment une surprise. Je le sentais venir au sein de l’équipe ces dernières semaines. Pourtant, je m’estime à niveau ; j’ai encore ma place dans le peloton pro. Je veux continuer, mais je dois trouver une équipe pour cela et le contexte actuel est très difficile…"

Il sera dimanche à Paris-Tours avant d’enchaîner avec le Grand Prix de l’Escaut.