Frank Schleck dit ne pas comprendre la décision de l'équipe RadioShack - Leopard Trek, qui a annoncé jeudi qu'elle se séparait du coureur luxembourgeois de 33 ans, dont la suspension d'un an pour dopage prendra fin le 14 juillet. Il affirme qu'il sera encore dans la même équipe que son frère cadet Andy en 2014.

"Je suis resté en contact avec l'équipe et j'ai continué à m'entraîner normalement", déclare Frank Schleck au journal luxembourgeois Wort. "Je ne comprends toujours pas cette décision, même avec les meilleures intentions mais il faut l'accepter. Comment expliquer que durant plus de 11 mois je suis dans l'attente et à une dizaine de jours de ma suspension, je ne fais plus partie de l'équipe?"

Les sponsors de RadioShack - Leopard Trek reprochent à Frank Schleck son contrôle positif à un diurétique (la xipamide) lors du Tour de France 2012 ce qui aurait provoqué le départ d'un parraineur important de l'équipe.

"Lors du verdict, les juges ont reconnu qu'il ne s'agissait pas d'un cas de dopage et qu'il n'y avait aucune volonté de ma part d'améliorer mes performances. Et maintenant, on me reproche de m'être dopé. Je vais laisser faire mes avocats", dit l'aîné des frères Schleck, qui pensait disputer le Tour de Wallonie et la Vuelta.

"J'étais très motivé à l'idée de renouer avec la compétition. Mais je ne vais pas mettre fin à ma carrière pour autant. Je serai dans le peloton en 2014 au côté d'Andy", conclut Frank Schleck.