La 82e édition de l'épreuve WorldTour est programmée le 11 octobre.

"J'ai regardé les courses à la télévision le week-end passé", a expliqué Langedock. "J'ai vu s'agglutiner des gens sans masques. Pourquoi le port du masque le long du parcours n'est obligatoire pour les courses cyclistes flamandes? Ainsi, tu évites des situations difficiles. En tant qu'organisateur, nous pouvons seulement demander, pas obliger, aux spectateurs de mettre un masque et de se conformer aux mesures de sécurité prescrites. Les autorités peuvent imposer cette obligation. Peut-être que ce ne serait pas une mauvaise chose? Qui vient voir la course met son masque", a détaillé Langedock. "Nous demandons également aux spectateurs de regarder notre course à la télévision chez eux. Mais les gens seront enclins à venir la voir sur place. La passion pour la course est dans notre ADN flamand."

Durant Gand-Wevelgem, le public ne sera pas autorisé sur le Kemmelberg. "Même si cela se passe soudainement bien avec le coronavirus, cette mesure restera. Il n'y aura pas de public sur le Kemmelberg. C'est une décision prise en concertation avec le bourgmestre de Heuvelland", a souligné Langedock. "Nous pouvons contrôler parfaitement cette zone, et empêcher le public. Ce qu'il se passera le dimanche 11 octobre au départ et à l'arrivée sera adapté en fonction des mesures en vigueur. Nous nous concentrons davantage sur la pureté de la course. Le sport prévaut."