Après son excellent début de saison et sa septième place au sommet du mur de Huy, mercredi, le Breton de 24 ans nourrit de grosses ambitions pour la Doyenne. "J’ai déjà fait sixième donc si je peux essayer de gratter des places ce serait déjà bien. J’ai passé un cap sur le Tour du Pays Basque mais j’espère aussi passer un cap sur les classiques. Ce sont des courses que j’aime où il faut savoir frotter et être bien placé et j’ai hâte d’être au départ", explique le coureur Groupama-FDJ. 

Pour réussir un nouveau top 10, voire mieux, David Gaudu sait qu’il devra tenir la distance. "Ça reste un monument de 260 kilomètres, donc il faudra être présent au rendez-vous quand les costauds vont attaquer. Il faudra être attentif au pied de la Roche-aux-Faucons, car après cela c’est plus compliqué de tirer son épingle du jeu", assure le Breton. Dans une équipe Groupama-FDJ actuellement handicapée par les ennuis de santé de Thibaut Pinot, un bon résultat lors de Liège-Bastogne-Liège serait le bienvenu.