Le quotidien L'Equipe a publié ce samedi une longue interview de Philippe Gilbert, porteur du dossard n°1 ce dimanche à Paris-Roubaix. Le champion du monde 2012 a notamment été interrogé sur Remco Evenepoel, qu'il connaît très bien.

"Je suis à l'aise pour parler de Remco car je suis en contact régulier avec lui et surtout avec ses parents, qui me demandent des conseils car il n'a pas de manager et il est plutôt mal entouré", lance d'abord le Remoucastrien de façon un peu surprenante.

"C'est un coureur phénoménal, physiquement et mentalement, mais ce qui semble plus important pour lui aujourd'hui, c'est son image. Il est à l'affût du nombre de followers qui augmentent sur ses comptes de réseaux sociaux et j'ai bien peur que ça se retourne contre lui. Je ne le critique pas, mais je lui conseille de rester distant avec les réseaux sociaux, car ce n'est pas la vraie vie. Parmi les gens qui le suivent sur Instagram ou autres, il y a une majorité de faux comptes, de sociétés de marketing et d'emmerdeurs. Le reste, ce sont des fans qui sont évidemment exigeants avec lui", explique encore Gilbert.

Et de conclure: "Tout va vite pour lui, mais c'est aussi de sa faute parce qu'il est pressé de réussir."