"J'ai fait le meilleur chrono possible", a d'emblée dit le Belge de 33 ans. "Je n'ai perdu de la vitesse à aucun moment. Je n'ai pas été à 100 pour cent dans chaque virage mais ce n'était pas mauvais pour autant. J'ai eu de bonnes sensations durant tout le parcours. J'étais à la limite, mais c'est normal dans un chrono. J'ai réussi à développer les watts espérés. Je suis vraiment content d'avoir eu de bonnes jambes aujourd'hui (samedi). C'était nécessaire sur un parcours compliqué. C'était un vrai chrono tout en puissance."

La victoire de Ganna n'était pas spécialement une surprise pour le Belge. "Vous n'aviez pas besoin de demander qui allait l'emporter. Il est imbattable. C'est le top mondial pour les dix prochaines années. Et je n'en fais pas partie. Je suis déjà content de pouvoir me mesurer au champion du monde. Je ne suis pas un coureur de contre-la-montre de premier plan mais je suis à l'aise sur un vélo de chrono. Sur un tel parcours, je suis content de pouvoir terminer cette bonne journée à une minute du vainqueur."