Tour d'Italie: victoire au sprint de Démare dans la 5e étape

Lâché puis ramené par son équipe, le Français a remporté sa première victoire de la saison.

Maxime Jacques

Il l’attendait depuis longtemps. Elle est là. La première victoire de la saison d’Arnaud Démare peut se résumer en un mot : soulagement. Mais elle est aussi la résultante d’une démonstration collective de la Groupama - FDJ, qui a ramené son leader, lâché dans le Portella Mandrazzi (37 km à 4 % mais dont le sommet était situé à 100 km de l’arrivée), avant d’embrayer à l’avant du peloton durant toute la deuxième partie de l’étape pour empêcher Cavendish et Ewan (lâchés avant Démare) de rentrer. Une stratégie bien huilée qui s’est terminée par un sprint final bien maîtrisé, qui a vu Sinkeldam littéralement déposer son sprinteur à 200 mètres de la ligne. Bingo pour le Français qui signe là sa 85e victoire en carrière, la 6e sur le Giro.

"Cela fait du bien de débloquer mon compteur, l'équipe a fait un boulot extraordinaire. On a descendu le col comme des balles", savourait le nouveau porteur du maillot cyclamen (classement par points).

Un maillot que van der Poel a perdu ce mercredi, au prix d’une 78e place. Pourtant, c’est la formation Alpecin qui avait déclenché les hostilités à sept kilomètres du sommet du Portella Mandrazzi. Mais à 400 m de l’arrivée, MvdP a été gêné par le décalage de Zabel (Israël). Après avoir évité la chute de justesse, il a littéralement coupé son effort.

Chez Intermarché WG, Girmay est lui aussi passé proche de la chute, en frôlant les barrières. "J'étais mal positionné et je les ai touchées deux fois", reconnaissait l'Érythréen.

Cette frayeur ne l’a pas empêché de signer un troisième top 5 depuis le départ de Budapest.

Encore une étape pour sprinteurs ce jeudi

Le peloton du Giro quitte la Sicile ce jeudi pour rejoindre la péninsule, à Scalea, lors d’une étape longue de 192 km. Un nouveau sprint massif est attendu malgré la présence d’une côte de quatrième catégorie en début d’étape. Mais cette fois, elle ne devrait pas empêcher les revanchards Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Mark Cavendish (Quick Step) de participer à l’emballage final.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be