Giro: Jay Hindley remporte la 9e étape au sommet du terrible Blokchaus

La victoire d'étape s'est disputée dans un... sprint à six !

Belga

Jai Hindley (Bora-hansgrohe) a remporté la 9e étape du Tour d'Italie cycliste (WorldTour) dont l'arrivée a été jugée au sommet du Blockhaus, une montée de 13,9 km à 8,4% de moyenne, scellant un tronçon de 191 km au départ d'Isernia dimanche. Neuf coureurs ont pris le large après la première difficulté de la journée après une trentaine de kilomètres avec l'Italien Diego Rosa, l'Américain Joe Dombrowski, l'Érythréen Natnael Tesfatsion, l'Autrichien Felix Gall, le Français Nans Peters, l'Italien Filippo Zana, l'Argentin Eduardo Sepulveda, l'Équatorien Jonathan Klever Caicedo et le Britannique James Knox.

Le groupe a compté jusqu'à près de cinq minutes d'avance. Peters, Tesfatsion et Sepulveda ont tenté le coup à trois ensuite. Rosa a recomposé un quatuor à 50km de l'arrivée avant de s'isoler avec Tesfatsion.

Seul en tête après une chute de Tesfatsion, Rosa était finalement repris au pied du Blockhaus. L'équipe Ineos Grenadiers dictait alors le tempo et faisait une première victime en la personne du Britannique Simon Yates (BikeExchange-Jayco).

À 4,6 km de la ligne, Richard Carapaz plaçait une première attaque, suivi par Romain Bardet et Mikel Landa tandis que le maillot rose Juan Pedro Lopez lâchait prise. Le trio était rejoint sous la flamme rouge par Jai Hindley, Domenico Pozzovivo et Joao Almeida.

Lors du sprint à six, Hindley se montrait le plus rapide devant Bardet et Carapaz pour décrocher la 7e victoire de sa carrière, la première cette saison.

Au classement général, Lopez conserve son maillot rose de leader et compte 12 secondes d'avance sur Almeida et 14 secondes sur Romain Bardet.

La 10e étape est prévue mardi entre Pescara et Jesi sur 196km au lendemain de la deuxième journée de repos de cette 105e édition du Giro lundi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be