Thomas De Gendt ne se met aucune pression sur le Giro: "Remporter une deuxième étape? Je ne veux pas !"

Vainqueur à Naples samedi, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) s'est dit déjà très content d'avoir remporté une étape au Tour d'Italie qui saluait lundi sa deuxième journée de repos.

Thomas De Gendt ne se met aucune pression sur le Giro: "Remporter une deuxième étape? Je ne veux pas !"
©BELGA

Thomas De Gendt a estimé lundi lors d'un point presse qu'il n'était pas "obligé" d'en gagner une deuxième, lui qui compte à son palmarès six étapes dans un grand Tour mais jamais encore deux dans le même Tour. "Mais je ne veux pas", a rigolé le Flandrien, 35 ans, balayant d'un revers de la main les attentes. "Je suis déjà très content avec une victoire."

Mardi, la 10e étape conduira les coureurs de Pescara à Jesi sur 196km sur un profil qui pourrait aussi bien sourire à des attaquants qu'aux sprinters. "Je pense que ce sera plus difficile pour les attaquants de maintenir un écart", tempère cependant le coureur de Lotto Soudal. "De nombreuses équipes sont encore à la recherche d'un sprint, je ne pense pas qu'une échappée aille au bout. Je vois plus une opportunité pour Caleb Ewan et je vais travailler pour lui. Cette étape de Naples était idéale. Les autres, c'est pour les sprinters ou bien sont trop difficiles pour moi. J'ai tenté ma chance, si cela se représente, j'essaierai encore, mais dans les étapes où Caleb a une chance, je suis content de travailler pour l'équipe et faire ma part de boulot pour lui."

L'Australien, 8e et 2e d'un sprint depuis le début du Giro, ne se met pas la pression. "Je ne suis pas nerveux. Il y a encore des occasions, même si elles ne seront plus si nombreuses. Mardi déjà et mercredi aussi. Mais j'ai déjà connu ce genre de situation. Je crois en moi, en ce que je fais et en l'équipe. Je pense que le gros travail finira par payer", a expliqué Caleb Ewan qui quittera le Tour d'Italie "au plus tard" après la 12e étape, jeudi, pour ne pas alourdir son programme en vue du Tour de France prévu du 1er au 24 juillet.

En principe, ce Tour de France n'est pas au programme pour Thomas De Gendt, mais son équipe doit encore définir la suite de sa saison qui passera plutôt par le Tour de Suisse (du 12 au 19 juin).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be