Cyclisme

Pour la sixième fois, Greg Van Avermaet (CCC) est monté sur le Grand Prix cycliste de Québec (WordlTour), une épreuve qu'il n'a jamais remportée. Vendredi, le champion olympique, 2e de 2016 à 2018, s'est classé 3e derrière l'Australien Michael Matthews et le Slovaque Peter Sagan.

Van Avermaet est un des quatre coureurs qui a pu suivre Julian Alaphilippe quand le Français a accéléré à 2 km de l'arrivée.

"Je suis satisfait. Ca a toujours été une course difficile et je suis assez content de son déroulement", a déclaré GVA après la course. "Les attaques d'Alaphilippe nous ont coûté de l'énergie. J'avais un peu peur de perdre des forces pour mon sprint mais il fallait y aller quand Alaphilippe est parti. Je pense avoir pris les bonnes décisions. Il n'y a pas de victoire, mais c'est toujours bien de finir sur le podium. La condition est là. Pouvoir suivre ces coureurs sur un parcours comme celui-là, c'est pratiquement le plus important", dit Van Avermaet à quelques semaines des Mondiaux.

Le peloton se retouvera dimanche au GP de Montréal. "J'apprécie peut-être encore plus Montréal que Québec", avant Van Avermaet. "C'est une course très dure, et je suis content qu'on ait ajouté quelques tours. Ca sera un très bon test avant les Mondiaux".