Kasper Asgreen a remporté la 64e édition de l'E3Harelbeke (WorldTour), vendredi. Après 203,9 km de course, le Danois s'est imposé en solitaire grâce à une attaque à 5 km de l'arrivée. Son équipier français Florian Sénéchal a assuré un doublé à l'équipe Deceuninck-Quick Step. Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a complété le podium. Après une trentaine de kilomètres de course, une échappée de douze hommes se formaient à l'avant. Parmi eux, deux Belges, Jelle Wallays (Cofidis) et Lindsay (Sport Vlaanderen-Baloise). L'Allemand André Greipel (Israel Start-Up Nation), les Néerlandais Niki Terpstra (Total Direct Energie) et Julius Van den Berg (EF Education-Nippo), l'Autrichien Marco Haller (Bahrain-Victorius), l'Italien Jonathan Milan (Baharain-Victorius), le Français Alexys Brunel (Groupama-FDJ), le Suisse Johan Jacobs (Movistar), l'Espagnol Luis Mas (Movistar) et le Norvégien Rasmus Tiller (Uno-X) les accompagnaient.

L'équipe Deceuninck-Quick Step accélérait sur le Taaienberg, faisant exploser le peloton à 80 km de l'arrivée. Un groupe comprenant plusieurs membres du Wolfpack - le tenant du titre Zdenek Stybar, Yves Lampaert, Kasper Asgreen et Florian Sénéchal - ainsi que des candidats à la victoire comme Wout van Aert (Jumbo-Visma), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Japser Stuyven (Trek-Segafredo), Matteo Trentin (UAE Team Emirates) et Michael Matthews (BikeExchange) se dessinaient devant.

A 72 km de l'arrivée, Wout van Aert était victime d'une crevaison et perdait du terrain sur ses rivaux. Quelques kilomètres plus loin, le groupe des favoris reprenait les échappés.

Asgreen attaquait une première fois à 67 km de l'arrivée, alors que Van Aert revenait dans le groupe des favoris en compagnie de Greg Van Avermaet (AG2R-Citroën). Le Sportif belge de l'année attaquait ensuite dans le Paterberg à 42 km de la ligne. Seuls Van Avermaet, Van der Poel et Stybar pouvaient le suivre. Un quatuor se formait alors derrière Asgreen. Ces coureurs étaient rejoints ensuite par Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) et Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) puis par Sénéchal, Van Avermaet et Naesen.

A 18 km de l'arrivée, Van Aert attaquait sur le Tiegemberg, mais ne pouvait tenir le rythme et était même lâché.

Asgreen se faisait reprendre peu après. Le nouveau groupe de tête se composait du Danois et de ses équipiers Stybar et Sénéchal, des AG2R-Citroën Van Avermaet et Naesen, de Van der Poel et de Van Baarle.

A 5 km de la ligne, Asgreen remettait le couvert. Le champion du Danemark profitait du travail de ses équipiers Stybar et Sénéchal qui neutralisaient toutes les tentatives de contre pour filer vers la victoire.

A 26 ans, Asgreen signe le septième succès de sa carrière. Il avait notamment remporté Kuurne-Bruxelles-Kuurne l'an passé. Le Danois succède au palmarès à son équipier Zdenek Stybar, vainqueur de la dernière édition en 2019.

Sénéchal complétait le triomphe du Wolfpack en soufflant à Van der Poel la deuxième place, à 32 secondes. Le Néerlandais se contentait de la troisième marche du podium, devant Naesen et Stybar. Van Avermaet se classait sixième.

Revivez le GP E3 en direct commenté :