Tim Merlier (Alpecin Fenix) a facilement devancé Mark Cavendish et Timothy Dupont dans un sprint massif quelque peu décousu.