Une avance qui permet au coureur français de figurer désormais à la 2e place du classement général à 4:04 de Tadej Pogacar (UAE Emirates). "J'ai vu une opportunité pour être dans l'échappée, je l'ai saisie", a déclaré Guillaume Martin à l'arrivée aux micros de la RTBF et de l'organisation du Tour. "J'ai dépensé beaucoup d'énergie et j'espère ne pas le payer demain (/dimanche) mais aujourd'hui (/samedi) le bilan est positif."

Pourtant, le coureur de la Cofidis n'avait pas planifié de se lancer dans une grande offensive. "J'avais plutôt l'idée de passer une journée tranquille dans le peloton. Du coup, je me rapproche et c'est assez bizarre comme Tour mais ça me réussit. J'espère que ça va continuer", a-t-il précisé, conscient que la journée de dimanche, avec les premiers grands cols des Pyrénées, sera difficile. "Il faudra s'accrocher. Je ferai le bilan lundi", a-t-il conclu.

Dimanche, le peloton s'élancera de Céret vers Andorre-la-Vieille pour la 15e étape. Ce sera la première grande étape des Pyrénées de ce Tour de France.