"J'ai dû apprendre à nager pour le triathlon !"

LIÈGE Tout le monde connaît la fameuse statistique de Jalabert à Hawaii, qui l'a vu sortir 1.144e de l'eau (après 1h15 pour 3,8 km) pour remonter à la 105e place après les 180 km de vélo. Il reprendra encore cinq coureurs à pied dans les 3h10 mises pour le marathon. Il avait déjà fait plus ou moins le même temps à Zurich mais à Hawaii, il faisait 37°.

"Le plus difficile fut de dégager du temps pour l'entraînement, entre celui dévoué à ma famille et à ma profession", confie Jaja.

Mais il dut aussi apprendre à nager, à 38 ans ! "Je vais être franc avec vous : avant, je pouvais faire maximum 200-300 m en brasse, je ne m'aventurais jamais loin du bord de mer car j'avais peur de ces grands espaces. J'ai dû vaincre mon appréhension et apprendre le crawl. Au premier entraînement, je me suis arrêté après 25 m. Le professeur s'est gratté la tête et m'a dit : 'tu es sûr que tu veux faire du triathlon ?' Il a voulu me diriger vers la petite distance car 'ce n'était pas gagné', disait-il. Mais j'ai redoublé d'assiduité, pour finir par m'améliorer." Et ainsi remporter un premier défi par rapport à lui-même...



© La Dernière Heure 2009