La championne belge a oublié de sprinter


Ingeborg Marx était paraît-il trop concentrée après des semaines de préparation minutieuse en vue du Mondial sur piste d'Anvers, qui a débuté mercredi au Sportpaleis d'Anvers.
L'ex-haltérophile reconvertie en coureuse cycliste a en tout cas réussi l'expoit peu commun d'oublier de sprinter en éliminatoires de la vitesse féminine, et d'être créditée d'un chrono surréaliste de 18 secondes, pour les deux cents derniers mètres.
La délégation belge a assisté stupéfaite au parcours de sa représentante, effectué à un rythme de cyclotouriste fatiguée, où elle ne compta pas les tours et n'entendit même pas la cloche. Aussi était-il beaucoup trop tard lorsqu'elle se dressa enfin sur les pédales pour relever un défi devenu impossible. La dernière place et l'élimination l'attendaient en effet au terme de ces qualifications.