Cyclisme Le coureur de Lotto-Soudal s'est imposé en solitaire.

Déjà vainqueur en 2014 de Paris-Tours avec le maillot de Topsport Vlanderen et devant Thomas Voeckler, Jelle Wallays a réalisé un numéro sur la classique française ce dimanche.

Sorti du peloton à plus de 50 kilomètres de l'arrivée, le coureur belge a profité de la crevaison du vainqueur sortant Kragh Andersen pour s'isoler en tête à plus de 40 kilomètres du but. Derrière, les tentatives de Naesen, Demare ou encore Meurisse ne permettent pas aa peloton de revenir sur l'homme de tête.

Wallays s'impose donc à Tours au terme d'un impressionnant raid solitaire devant Niki Terpstra et Oliver Naesen.

"C'est totalement différent de 2014 où j’étais avec Voeckler dans une échappée. Aujourd'hui, le vent a rendu la course difficile", a déclaré le vainqueur du jour.