Cyclisme

Jens Debusschere descendait petit à petit du nuage sur lequel il se trouvait depuis l'acquisition de son titre de champion de Belgique de cyclisme sur route, dimanche à Wielsbeke. Malgré trois victoires en 2013, le jeune coureur de l'équipe Lotto-Belisol, 24 ans, reste toujours peu connu du grand public. "Ce titre national représente beaucoup pour moi. J'espère que cela signifiera ma vraie éclosion", a-t-il déclaré lundi midi lors d'un point presse.

La nuit de dimanche à lundi fut courte pour Debusschere. Après une fête avec 300 de ses supporters dans son village natal de Dadizele, le nouveau porteur du maillot tricolore ne s'est couché que peu avant trois heures du matin avant d'être réveillé cinq heures plus tard pour des interviews.

"L'année dernière, je pensais que j'étais sur la bonne voie après mes succès de fin de saison, mais j'ai connu un printemps difficile. Ce titre arrive maintenant, à nouveau au terme d'un sprint. Peut-être que je dois me concentrer plus sur les sprints, même si je continue à rêver des grandes classiques, comme Paris-Roubaix en particulier."

Debusschere n'est évidemment pas le seul homme rapide de la formation belge. Outre le leader incontesté qu'est l'Allemand André Greipel, il y a aussi Kenny Dehaes, Kris Boeckmans et Jürgen Roelandts. "Je ne pense pas que je vais modifier cet ordre dans l'équipe. Même après ce titre, je reste simplement un des jeunes rapides. Greipel est le numéro un et les autres sprinters peuvent tenter leur chance dans les autres courses. Kenny, Kris, Jürgen et moi sommes à peu de chose près sur le même pied. Ce n'est pas parce que j'ai ce maillot sur les épaules que quelque chose va changer. Je n'ai pas les capacités de battre Kittel ou Cavendish. Peut-être que par la suite je peux devenir un meilleur sprinter. Mais pour ce faire, je dois m'entraîner d'une manière plus spécifique pour le sprint."

Après quelques jours de repos, Debusschere reprendra la compétition au Tour de Wallonie. Il prendra part ensuite à la Vuelta. "Quelques occasions de sprint s'y présenteront peut-être à moi lors de certaines arrivées. Mais je ne veux pas encore y penser, d'abord encore un peu profiter de ce titre! "