BRUXELLES Le Comité International Olympique (CIO) a informé mardi que six athlètes avaient été contrôlés positifs à la CERA, l'EPO de troisième génération, lors des Jeux Olympiques de Pékin. L'identité, pas plus que les disciplines concernées n'ont été dévoilées.

Le CIO a indiqué avoir informé les comités olympiques des pays auxquels appartiennent les athlètes concernés.

Dans le cadre de sa politique de tolérance zéro en matière de dopage, le CIO conserve pendant huit ans les échantillons prélevés durant les Jeux Olympiques, ce qui lui permet de procéder à des analyses rétroactives dans l'éventualité où des tests entièrement validés seraient disponibles pour détecter la présence de nouvelles substances ou l'utilisation de nouvelles méthodes.

Davide Rebellin positif aux Jeux de Pékin

L'Italien Davide Rebellin (Diquigiovanni), médaillé d'argent lors de l'épreuve cycliste sur route aux Jeux de Pékin, a été contrôlé positif en Chine à la CERA, l'EPO de troisième génération ! C'est ce qu'annoncent mardi soir les médias italiens.

Plus tôt dans la soirée, le Comité International Olympique (CIO) avait indiqué que six athlètes avaient été contrôlés positifs à la CERA, l'EPO de troisième génération, lors des Jeux Olympiques de Pékin. L'identité, pas plus que les disciplines concernées n'avaient alors été dévoilées, mais selon plusieurs médias italiens, l'un des athlètes ne serait autre que le récent vainqueur de la Flèche Wallonne, troisième de Liège-Bastogne-Liège de dimanche. A Pékin, Rebellin avait pris la médaille d'argent de l'épreuve de cyclisme sur route derrière l'Espagnol Manuel Sanchez.

© La Dernière Heure 2009