Le problème du forfait de Steven Kruijswijk après sa chute du Critérium du Dauphiné a été réglé avec le retour en forme de Primoz Roglic. "C'est dommage car nous aurions aimé avoir deux candidats à la victoire. Primoz Roglilc est de nouveau à 100%", a déclaré Merijn Zeeman, le directeur sportif de Jumbo-Visma.

Depuis début juillet, la formation néerlandaise s'est installé à Tignes où Roglic s'est encore entraîné mardi. "Dans un stage en altitude, chaque coureur a son plan. Primoz aime rester le plus longtemps possible en montagne", a précisé Zeeman. Le directeur sportif de Jumbo-Visma a vu son leader monter en puissance au fil des jours après sa chute au Critérium du Dauphiné.

Mais, contrairement à Kruijswijk qui s'est fracturé l'épaule, le Slovène a pu continuer à se préparer pour le Tour. "Sa chute a évidemment eu un impact sur son corps. Nous avons fait tout notre possible pour qu'il se rétablisse le plus vite possible. Il est de retour à son meilleur niveau." Cependant, le fameux duel entre Jumbo-Visma et Ineos aura moins de saveur qu'attendu avec les absences de Steven Kruiswijk d'un côté et Chris Froome et Geraint Thomas de l'autre. "Thomas, nous nous y attendions. La question de Froome était de savoir de combien de temps il a besoin après sa lourde chute de l'année dernière." Ineos reste malgré tout le plus gros concurrent de Jumbo-Visma avec la présence du tenant du titre Egan Bernal. "C'est toujours une équipe très forte, même si je prends aussi en compte Pinot, Pogacar et Quintana."