Le Namurois, repris à la Vuelta, n'est pas sûr de rester chez Silence en 2009

BOIS-DE-VILLERS Olivier Kaisen a reçu une bonne nouvelle en apprenant qu'il était sélectionné pour le Tour d'Espagne. Soit son deuxième grand Tour de sa jeune carrière. On se souvient qu'en 2006, il avait livré un gros boulot dans la plaine, notamment pour Robbie McEwen, qui ne sera cette fois pas là.

"Il y aura Van Avermaet qui visera une étape et il peut y parvenir, mais ce ne sera pas à nous de rouler en cours d'étape, comme Greg n'est pour le moment qu'un outsider par rapport aux grands du sprint , raconte le coureur namurois. Et il y aura aussi Evans et Popovych, sans trop savoir actuellement ce qu'ils visent au général. Je compte bien évidemment travailler pour l'équipe en fonction des circonstances de courses, mais j'ai aussi envie de me mettre en évidence."

Il n'a pas reçu de mauvaises nouvelles sur son contrat, qui arrive à échéance à la fin de la saison. Mais Marc Sergeant ne s'est pas montré trop rassurant avec lui. "Il ne m'a pas dit que c'est fini , nuance Kaisen. Il m'a dit que tout dépendra du nombre de coureurs qu'il y aurait par équipe, comme le ProTour n'existera plus. Si c'est 30, il n'y aura pas de problème. Si c'est 20, il y aura de nombreux bons coureurs sur le marché. Je ne vais pas prendre le risque d'attendre trop longtemps. Je vais commencer à contacter d'autres équipes. Avant, j'espère, de pouvoir me mettre en évidence sur la Vuelta, une très belle vitrine."

La sélection de Silence-Lotto pour la Vuelta : Dominique Cornu, Bart Dockx, Cadel Evans (Aus), Pieter Jacobs, Olivier Kaisen, Yaroslav Popovych (Ukr), Roy Sentjens, Maarten Tjallingii et Greg Van Avermaet.



© La Dernière Heure 2008