L'Autrichien, 3e et maillot à pois du dernier Tour de France, a aussi été contrôlé positif à la CERA

BRUXELLES "Si tout ce que j'entends est vrai, ce sera le transfert le plus court de l'histoire de notre équipe", confiait, avec un petit sourire contraint, Marc Sergeant, au matin du Championnat du Monde de Varèse. Le manager de Silence-Lotto répondait aux rumeurs qui annonçaient que Bernhard Kohl, future recrue de l'équipe belge, était un des coureurs (on a cité entre dix et quatorze coureurs) dont l'Agence française de lutte contre le dopage avait demandé aux laboratoires de Châtenay-Malabry et de Lausanne un nouvel examen des prélèvements sanguins afin d'y découvrir d'éven- tuelles traces de CERA (EPO de la troisième génération à effets retard). Quinze jours plus tard, la nouvelle est devenue réalité. Bernhard Kohl, la grande révélation du dernier Tour de France, troisième du classement final et maillot à pois de meilleur grimpeur, a été, lui aussi, contrôlé positif à cette désormais très fameuse CERA !

"C'est évidemment une triste nouvelle", expliquait, hier, Marc Sergeant. "Nous espérions avoir engagé un bon coureur et au lieu de cela, on a vraiment l'impression de s'être fait avoir. Tout cela nous a coûté du temps et de l'énergie, sans parler de cette contre-publicité dont nous nous serions bien passés."

L'an prochain, Bernhard Kohl devait rejoindre l'équipe Silence-Lotto. Son transfert, comme celui de Stefan Schumacher, l'avait été il y a peu chez Quick Step, est évidemment remis en cause.

L'Autrichien est ainsi le quatrième coureur rattrapé par les nouveaux contrôles demandés par l'AFLD sur base d'une nouvelle expérimentation sur les échantillons sanguins du dernier Tour de France. Avant lui, les Italiens Riccardo Ricco et Leonardo Piepoli (tous deux Saunier-Duval) et son équipier chez Gerolsteiner, et compagnon de chambre durant le Tour, l'Allemand Stefan Schumacher avaient été confondus la semaine dernière. Trois autres coureurs, les Espagnols Manuel Beltran (EPO) et Moises Duenas (EPO) et le Kazakh Dimitri Fofonov (Heptaminol, un stimulant léger, pour lequel il n'a d'ail-leurs été suspendu que trois mois) ont également été contrôlés positifs durant le Tour 2008.

"Je viens d'avoir Bernhard Kohl au téléphone, il a admis avoir été notifié de son contrôle positif à la CERA", a dit, à Reuters, Hans-Michael Holczer, manager de la Gerolsteiner. "Il est temps pour moi de quitter le cyclis- me." Si la contre-expertise que demandera sans doute l'Autrichien se révèle positive, elle aussi, il risque deux ans de suspension. Kohl perdra sa 3e place au profit du Russe Denis Menchov. Son maillot à pois de meilleur grimpeur reviendrait à Carlos Sastre, le vainqueur d'un Tour de plus en plus sali et dont les résultats ne peuvent plus que se lire en pointillés.



© La Dernière Heure 2008