Cyclisme

L'ancien coureur cycliste allemand Danilo Hondo a reconnu avoir eu recours au dopage sanguin durant sa carrière lors d'une interview accordée à la télévision allemande ARD. L'ancien sprinter, âgé de 45 ans, aurait fait partie d'un réseau de dopage ayant la ville d'Allemande d'Erfurt comme base.

Devant les caméras, Hondo a expliqué avoir commis "la plus grosse erreur" de sa vie en 2011 lorsqu'il a décidé de se faire 'soigner' par un médecin d'Erfurt, désormais figure centrale d'un réseau de dopage international.

En 2005, Danilo Hondo avait déjà été testé positif au Carphedon, un produit interdit. En 2014, il a mis fin à sa carrière avec 35 victoires à son actif.

A la suite de ses déclarations, la fédération suisse a décidé de renvoyer Hondo qui occupait en son sein une fonction d'entraîneur.