Après une belle première saison chez les pros en 2021, qu’il confirme cette année, Sylvain Moniquet arrive en fin de contrat chez Lotto-Soudal à la fin décembre. “Il progresse bien”, raconte son directeur sportif Maxime Monfort au sujet du grimpeur namurois de 24 ans, qui sera au départ du Giro, vendredi, pour son deuxième Grand Tour. 

“Nous sommes satisfaits de son évolution. Sur plusieurs niveaux. D’un point de vue physique, mais aussi d’un point de vue de sa gestion des courses. Il s’est amélioré au niveau de son placement ou dans les descentes.”

La formation belge, dans laquelle l’ancien triple lauréat du DH Challenge Ekoï se sent bien, devrait vouloir conserver le jeune de Landenne et envisager une prolongation de contrat. Mais l’équipe de John Lelangue n’est pas la seule intéressée par Sylvain Moniquet. 

Selon nos informations, Cofidis est aussi sur les rangs pour attirer le coureur wallon la saison prochaine. Pour épauler Guillaume Martin ou Ion Izagirre, mais aussi pour jouer sa carte.