La société qui organise des séjours linguistiques et offre des programmes académiques est en difficultés financières.

Malgré l'annonce d'un nouveau calendrier pour la fin de saison permettant aux plus grandes épreuves d'être organisées malgré leur annulation au printemps ou en été, certaines équipes ne survivront pas à la crise du coronavirus. Cela fait maintenant quelques semaines que l'on sait que le sponsor de l'équipe de Greg Van Avermaet, CCC, souhaite mettre un terme à son contrat de sponsoring à la fin de la saison. 

Mais elle ne serait plus seule désormais. La société suédoise EF, spécialiste des séjours linguistiques, qui a été très fortement touché par la pandémie, elle a dû licencier plus de 15 000 personnes, a ainsi annoncé qu'elle se retirerait du monde du cyclisme à la fin de l'année et ne sponsoriserait plus l'équipe du même nom.

Un coup dur pour l'équipe de Jonathan Vaughters qui compte deux Belges dans ses rangs, Jens Keukeleire et Sep Vanmarcke mais aussi des coureurs tels que les Colombiens RIgoberto Uran et Sergio Higuita, le Canadien Michael Woods ou encore le dernier vainqueur du Tour des Flandres Alberto Bettiol. Des coureurs qui devraient donc rapidement se retrouver sur le marché des transferts.

Fin 2017, l'équipe américaine avait déjà failli disparaître suite à l'arrêt de ses deux sponsors principaux, Cannondale et Drapac mais avait réussi à retrouver un sponsor in extremis, la société EF, grâce à l'intervention du secrétaire d'état américain de l'époque John Kerry, grand fan de cyclisme.