L'équipe américaine a décidé de se retirer par précaution en raison de tests positifs au coronavirus, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué. "En raison de cas positifs au coronavirus détectés la semaine dernière, nous avons décidé de retirer par précaution notre équipe masculine pour le GP de l'Escaut. L'équipe va s'isoler à domicile pour une semaine avant de reprendre la compétition à la Flèche Brabançonne", pouvait-on lire dans le communiqué.

La formation Trek-Segafredo n'a pas participé à Gand-Wevelgem, le 28 mars, après un test positif d'un "membre de son équipe", où évoluent l'ancien champion du monde danois Mads Pedersen et le Belge Jasper Stuyven, lauréat de Milan-Sanremo. Dimanche, Stuyven a pris la 4e place du Tour des Flandres après avoir terminé 10e d'A Travers la Flandre le 31 mars.

Seulement 23 équipes au départ

Il n'y aura que 23 équipes, sur les 25 initialement prévues, mercredi à Terneuzen au départ du Grand Prix de l'Escaut. Outre l'équipe Trek (lire ci-dessus), l'équipe italienne Vini Zabu, qui avait reçu une wild card pour le GP de l'Esccaut, a décidé de s'auto-suspendre vendredi, trois jours après l'annonce d'un deuxième contrôle antidopage positif dans son effectif en moins de douze mois.

"Nous n'aurons que 23 équipes au départ mercredi, au lieu de 25. Les délais sont trop courts pour chercher des remplaçants à ces deux équipes", déclare Jack Vissers, organisateur de l'épreuve considérée comme l'officieux championnat du monde des sprinters.

Le GP de l'Escaut reliera Terneuzen, aux Pays-Bas, à Schoten sur une distance de 194,2 km. L'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) s'était imposé l'an dernier.