Cyclisme

Deux courses en fixie pour autant de victoires pour l’ancien pro Villersois.

La saison 2019 de Robin Stenuit apparaît assurément comme celle de l’épanouissement ! Pas plus tard que l’an dernier à la même époque, peu étaient ceux qui le voyaient poursuivre dans le cyclisme. Après une année où les déceptions ont été nombreuses, et pire, l’arrêt de sa formation au moment où toutes les (bonnes) équipes affichent déjà complet pour la saison suivante, le Villersois a surpris en annonçant la poursuite de sa carrière au sein du Vélo Club Amateur de Saint-Quentin en division 2 française. Dans la foulée, il annonçait également prendre part à quelques épreuves de critérium fixie, ces nouvelles épreuves à la mode où d’anciens pros viennent d’ailleurs se faire plaisir, dans des courses très spectaculaires…

Un an plus tard, le constat est positif. Robin a renoué avec la victoire, en brillant dans de belles épreuves et s’est fait plaisir grâce à un programme bien équilibré et varié où il a toujours à cœur de se mettre en évidence. Avec un moral retrouvé, le Brabançon wallon a démontré qu’il était toujours bien redoutable !



Après une victoire aux Pays-Bas dans une épreuve du championnat hollandais de fixie (Ronde van de Oreliusstraat), pour sa première expérience, Robin Stenuit a remis cela ce dimanche, à la Brussels City Crit 2019. "C’est dingue, deux courses et deux victoires et surtout, beaucoup de plaisir à les disputer. C’est intense, spectaculaire, mais mes qualités d’ancien vttiste associées à celles de bon routier sont idéales pour ce type de compétition où on retrouve des coureurs étrangers. Un ancien pro italien m’a d’ailleurs donné du fil à retordre. Il faut dire qu’il a gagné des étapes sur le Giro…"

Avec son vélo à pignon fixe, sans frein, Robin a passé les embûches. "Mes craintes étaient de rouler en peloton sans frein et aussi, d’aborder certains virages, comme des épingles… Mais au final, on est tous logé à la même enseigne et donc, il y a une forme de respect même s’il y a eu quelques chutes…"

Fort de cette expérience à succès sur deux courses, Robin Stenuit, qui continuera au VCA Saint-Quentin en 2020, devrait s’aligner sur des championnats fixie à l’étranger l’an prochain !