Annoncé vainqueur de l'Amstel Gold Race 2022, Benoît Cosnefroy a déchanté une minute plus tard alors que la photo-finish venait de confirmer le succès de Michal Kwiatkowski. Une défaite cruelle pour quelques centimètres, après une fausse joie. 

Sur les réseaux sociaux, le puncheur de 26 ans a partagé une vidéo du podium où on voit les trois premiers descendre "cul sec" une Amstel, cette bière qui sponsorise la classique néerlandaise. "Et celle-ci, elle est gagnée ?" interroge Cosnefroy. Désolé Benoît mais non, car en arrière plan Tiesj Benoot a devancé tout le monde dans ce petit concours d'affond improvisé. Et à ce petit jeu, il n'y a généralement pas besoin de photo-finish pour sacrer un Belge devant un Français et un Polonais...