Âgé désormais de 48 ans, il rêve de remporter le Championnat d’Italie.

Il avait annoncé sa retraite l’an dernier. Tout en ajoutant qu’il continuera toujours de rouler, pour le plaisir.

Mais Davide Rebellin n’est pas rassasié. À 48 ans, il est toujours là. Il évolue dans la formation continentale croate Meridiana Kamen Team, dans laquelle il avait déjà évolué en 2012.

Et s’il n’a pu disputer que deux épreuves UCI cette année, en raison du coronavirus, avec le Trofej Umag et le Trofej Porec (qu’il a terminé à la onzième place), il a envie de retrouver l’adrénaline du peloton. L’ancien triple vainqueur de la Flèche Wallonne, mais aussi de Liège-Bastogne-Liège ou de l’Amstel Gold Race, a d’ailleurs affirmé avoir un dernier rêve.

Et, s’il se réalise, cela pourrait l’amener à continuer en 2021. "J’aimerais remporter le Championnat d’Italie", a-t-il déclaré à Ultimo Chilometro.

Le National italien a été reporté à la fin de la saison. Pour rappel, il n’a jamais décroché le maillot de champion de son pays, sur la route, chez les pros. Il avait échoué deux fois à la troisième place. "Si je remporte le Championnat, cela me motivera à continuer la saison prochaine car il y aurait alors l’envie de rouler en compétition avec le maillot", ajoute-t-il.

Il espère même que ce succès, s’il parvient à l’obtenir, lui ouvre à nouveau les portes d’une grande équipe. Car il aimerait pouvoir disputer à nouveau les grandes classiques avant de définitivement quitter les pelotons.