Côté belge, Yves Lampaert, Tim Declercq et Bert Van Lerberghe sont dans la sélection avec le Tchèque Zdenek Stybar, le Français Florian Sénéchal et le jeune champion du Danemark, Kasper Asgreen.

"Sam Bennett connait un peu la région car il y a habité quelques années. Le Mont Kemmel ne lui est pas inconnu. Sam est notre joker. Comme les conditions météorologiques vont jouer un rôle déterminant, je ne pense pas à un sprint massif, mais si c'est un groupe plus ou moins compact, on jouera la carte Bennett c'est certain", a détaillé Wilfried Peeters, qui pense que plusieurs de ses coureurs, après le contrecoup de l'annonce de l'annulation de Paris-Roubaix, sont encore plus motivés pour les classiques à venir.

"Ce n'est pas nouveau cette année que l'on doit s'adapter sans cesse", poursuit Wilfried Peeters. "Paris-Roubaix est annulé, c'est comme ça. Yves Lampaert était déçu. Il revient de blessure et veut encore faire quelque chose cette saison. Zdenek Stybar a accusé le coup aussi, mais il est impatient de disputer Gand-Wevelgem, le Grand Prix de l'Escaut mercredi, le Tour des Flandres le 18 octobre et les Trois Jours de la Panne, le 21 octobre. Ce n'est qu'après les deux prochaines classiques que nous verrons plus clair pour la sélection en vue du Ronde."