Vincenzo Nibali s'est imposé, chez lui, avec 49 secondes d'avance sur son compatriote Simone Ravenelli (Androni Giocattoli-Sidermec) et le groupe de son principal rival, l'Espagnol Alejandro Valverde qui se voit dépossédé de son maillot de leader conquis la veille et qui, 6e du jour, termine deuxième au classement général à 46 secondes. Un autre italien, Alessandro Covi (UAE-Team Emirates), 3e à 49 secondes, complète le podium de cette 2e édition du Tour de Sicile.

L'Italien a démarré à 23 kilomètres de l'arrivée poursuivit par un groupe de sept coureurs, dont Valverde, leader au général dans le même chrono que Nibali et 13 autres coureurs.

C'est la 53e victoire de la carrière de Nibali, 36 ans, très ému à l'arrivée, mais la première depuis son succès dans la 20e étape du Tour de France 2019 à Val Thorens.

"C'est une émotion incroyable, parce qu'elle vient après une série de problèmes physiques et retrouver la victoire devant les amis d'enfance, la famille, sur des routes que je faisais gamin, c'est quelque chose que je n'imaginais pas, c'est difficile à décrire", a confié l'Italien sur le podium d'arrivée, qui lorgne désormais sur une bonne performance au Tour de Lombardie le 9 octobre.

Vincenzo Nibali succède au palmarès à l'Américain Brandon McNulty, victorieux en 2019 lors de la première édition d'une course qui n'avait pu avoir lieu l'an dernier en raison de la crise sanitaire.