Cela fait maintenant six semaines que Remco Evenepoel a chuté lourdement dans un ravin sur le Tour de Lombardie. Si le jeune prodige belge s'en est finalement bien sorti au vu des premières images inquiétantes qui ont été diffusées en direct par la télévision italienne, il souffre néanmoins d'une fracture du pelvis, synonyme de fin de saison.

Depuis lors, Evenepoel travaille à sa revalidation et celle-ci se passe plutôt bien. Mardi dernier, le coureur de 20 ans était présent à Halle à l'occasion du championnat de Belgique pour encourager coéquipiers de la formation Deceuninck-Quick Step. Et on apprenait il y a deux jours qu'il avait de nouveau enfourché son vélo pour une petite session de 40 minutes sur rouleaux. Des nouvelles plutôt positives pour le vainqueur du dernier Tour de Pologne qui garde le moral.

Ce vendredi, le Brabançon a effectué un nouveau scanner à l'hopital d'Herentals qui a confirmé ces bonnes nouvelles. "La blessure de Remco Evenepoel au pelvis évolue dans la bonne direction", peut-on lire dans le communiqué de son équipe Deceuninck-Quick Step, "À partir de maintenant, Remco n'a plus besoin de ses béquilles pour se déplacer et peut petit à petit reprendre l'entraînement sur rouleaux en combinaison avec des exercices de réhabilitation avec son physiothérapeute."

"Je n'ai quasiment plus de douleurs et je me sens plus mobile. Je suis content de pouvoir commencer à travailler de manière plus ciblée. Le processus de guérison se passe bien", a déclaré Remco Evenepoel, "Dans les prochaines semaines, j'irai faire des exercices de stabilisation et de flexibilité de mon pelvis. Si tout se passe bien et que le temps est beau, je pourrai ensuite faire une petite sortie à vélo à l'extérieur."