Alors que Paris-Nice est arrivé à mi-chemin de son édition 2021 et que les coureurs ont pris de la hauteur ce mercredi avec l'arrivée au sommet à Chiroubles, la dernière étape de la Course au Soleil pourrait être en danger. Du moins son parcours original avec l'arrivée sur la Promenade des Anglais de Nice car les organisateurs ont déjà prévu un plan B dans le cas précis où les coureurs ne pourraient atteindre Nice.

Le maire de Nice Christian Estrosi a déclaré sur les réseaux sociaux que "pour plus de cohérence (avec les récentes mesures prises dans la cité niçoise, NdlR), je demande l'annulation de l'arrivée du Paris-Nice telle que programmée." Une demande en lien avec les mesures prises dans la région niçoise ces dernières semaines et son reconfinement partiel. Lors des deux week-ends précédents, les habitants de la métropole méditerranéenne ne pouvaient sortir à l'extérieur qu'une heure par jour pour endiguer l'augmentation des cas de coronavirus dans la cité des Alpes-Maritimes.

Comme ces mesures se sont avérées efficaces, le maire de Nice permet à ses habitants de sortir trois heures par jour au lieu d'une le week-end prochain mais ne veut donc pas de l'arrivée de la Course au Soleil dimanche après-midi.

Reste désormais à savoir ce qu'ASO, l'organisateur de l'épreuve va décider. Maintenir coûte que coûte cette dernière étape, quitte à en modifier le parcours ou décider de l'annuler comme ce fut le cas il y a un an.